Les différentes manières de réduire son taux de mauvais cholestérol

Les différentes manières de réduire son taux de mauvais cholestérol
  • Changer ses habitudes alimentaires en réduisant l’apport d’acides gras saturés et accentuer l’apport de graisses polyinsaturées.
  • Pratiquer une activité sportive régulière
  • Faire appel à une médication et/ou à des compléments nutritionnels.

Les changements alimentaires

Une alimentation trop riches en graisses saturées (friture, charcuteries, viandes, soda, sucres etc..). Une étude a été menée sur la population japonaise émigrée aux Etats-Unis depuis plus de 30 ans. Cette étude a montré que cette immigration japonaise était tout aussi touchée que les américains par les maladies cardiovasculaires. Pourtant ce type de maladie est proportionnellement peu présent au Japon par rapport aux Etats-Unis.

Il faut donc apporter à l’organisme de préférence des huiles de première pression à froid comme l’huile d’olive, tournesol, pépins de raisin, colza), manger deux à trois fois par semaine du poisson comme le saumon, les sardines, les maquereaux afin de remonter le bon cholestérol (HDL). L’apport d’Omega 3 est également très intéressant.

 

Pratiquer une activité sportive régulière

Tous les médecins sont d’accord pour dire qu’une activité sportive comme la marche par exemple de 20 à 30 minutes par jour permet de fabriquer du bon cholestérol. (HDL)

 

L’apport de compléments alimentaires.

Lipidyn propose une solution originale.